Voilà un article que beaucoup d’entre vous m’ont demandé. L’Australie est une destination dont beaucoup d’entre nous rêvons de visiter pour une durée plus ou moins longue, mais ce n’est jamais facile de partir longtemps en laissant son chien derrière nous.
On souhaite donc qu’il fasse parti de l’aventure avec nous. Le voyage est long, contraignant et cher, donc ce n’est pas une décision à prendre à la légère. 

Je vous ai donc préparé un petit récapitulatif du déroulement du voyage si vous souhaitez emmener votre chien en Australie. Je vais faire deux articles à ce sujet, dans un premier temps partager avec vous les étapes « officielles dans la préparation » du voyage, puis un autre avec mon avis sur la compagnie Goldenway Pets via laquelle je suis passée pour faire toutes les démarches.  J’espère pouvoir au maximum vous aider et répondre à vos interrogations. N’hésitez pas si vous avez d’autres questions à me les poser en commentaire ou via les réseaux sociaux. 

Je précise que cet article est basé sur mon expérience personnelle, qui peut différer d’une personne à l’autre, tout comme les prix peuvent évoluer. Je ne vais pas mettre de petites étoiles ou de symboles pour vous donner une simple idée du prix comme on peut souvent trouver, mais le prix arrondi de ce que cela m’a réellement coûté. Les informations ne sont pas faciles à trouver et le prix est malheureusement un facteur décisif également pour beaucoup de personnes. Autant pouvoir s’y préparer à l’avance au maximum. 

Envoyer son chien en Australie 

Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est que pour un chien provenant de France, il doit effectuer 10 jours de quarantaine à Melbourne une fois arrivé en Australie. La durée peut changer selon les pays d’origine c’est pour cela que je précise en provenance de France. De ce fait, le chien doit obligatoirement voyager isolé du reste des voyageurs, et c’est pour cela que malgré une petite taille, il ne pourra pas voyager avec vous, mais devra obligatoirement voyager en soute. 

Et là encore, ce n’est même pas sûr que ce soit dans votre avion, puisque le chien doit être « envoyé par une compagnie de fret ». Les mots sont durs mais c’est la réalité, qu’il faut réussir à encaisser. On envoie son chien comme un colis. Bien sûr, il sera dans des conditions particulières et à chaque étape du voyage il y a des personnes pour vérifier si tout se passe bien et pour lui donner de l’eau. Mais ça reste pour moi la première difficulté que j’ai du accepter, qu’était le fait de devoir « envoyer » mon chien en Australie.

Pour cela, ce n’est pas votre compagnie aérienne qui s’occupe du voyage de votre chien mais une compagnie de fret spécialisée dans le transport d’animaux vivant. C’est elle qui s’occupera de réserver le vol dans lequel voyagera votre animal, de gérer le transfert vers la quarantaine ainsi qu’un éventuel voyage si votre destination finale n’est pas Melbourne, lieu de la quarantaine. Elle va également pouvoir vous accompagner dans le calendrier des démarches vétérinaires à faire avant le départ, ce qui n’est pas négligeable si on veut être sûre que tout soit fait correctement et que la quarantaine se passe bien. 

Une fois que vous avez pris la décision d’emmener votre chien avec vous en Australie, il faut savoir que le voyage est à anticiper au moins 6 à 12 mois en avance. Les procédures pour entrer en Australie étant très strictes et longues. 

Protocole vétérinaire pour le voyage en Australie 

Toutes les informations concernant le protocole à suivre sont disponibles sur le site du gouvernement de l’agriculture australien.  Avant toute chose, vérifier que la race de votre chien est autorisée à l’importation en Australie. Par ailleurs, votre chien doit obligatoirement être pucé et vacciné contre la rage. 

  • Dans un premier temps, il faut effectuer une prise de sang afin de constater le taux d’anticorps antirabiques. Cette prise de sang doit être faite au minimum entre 6 à 24 mois avant le départ du chien. Si le chien n’était pas déjà régulièrement vacciné contre la rage, il faut le vacciner et attendre environ 1 mois avant de pouvoir faire la prise de sang. Les résultats de la prise de sang (faite par un laboratoire agréé) doivent être remis au vétérinaire de la DDPP de votre région qui remplira ensuite le document RNATT.
Pour ma part, j’ai choisi de faire un bilan sanguin complet en même temps afin de vérifier la santé de Bahïa et être sure qu’elle était en condition pour supporter le voyage.


  • Le chien doit être vacciné contre : 
    • Ehrlichia canis 
    • Leishmania infantum - 
    • Brucella canis (si non stérilisé). 

  • Dans les 45 jours avant le départ, le chien devra bénéficier CHEZ LE VETERINAIRE d’un traitement antiparasitaire interne et externe (puces, tiques, vermifuge). 

  • 21 jours après le premier traitement, le chien doit retourner chez le vétérinaire pour un nouveau traitement antiparasitaire interne et externe. Vous devez également lui faire une prise de sang pour tester les vaccins contre l’Ehrlichiose et la Leishmaniose (et Brucella canis si nécessaire).

  • La veille du départ, vous devez retourner chez le vétérinaire pour effectuer un traitement antiparasitaire interne et externe de votre chien. Le même jour, vous devez également vous rendre chez le vétérinaire de la DDPP afin qu’il remplisse le certificat sanitaire
Les prix varient selon votre vétérinaire mais comptez bien entre 300 et 500€ pour toutes ces étapes. Pensez à bien faire remplir à chaque visite le Passeport de votre chien (et non carnet de santé), en indiquant bien tout ce qui a été effectué à chaque rendez-vous.

Frais du voyage 

Il est important de distinguer les frais que vous allez payer directement à l’organisme qui s’occupe du voyage de votre chien, des frais que vous régler directement en dollar Australien au ministère de l’agriculture Australien. 

Les prix dont je vous parle sont une moyenne faite entre plusieurs devis que j’avais demandé avant mon départ. Ils sont là pour vous donner une idée du coût global du voyage, pas pour vous faire un devis exact. Ils peuvent d’ailleurs varier selon les options que vous demandez d’inclure.

A payer à l'organisme : 
  • Préparation du voyage (papiers pour la douane, documents aériens …) = environs 500€
  • Vols Paris - Melbourne et Melbourne - Sydney = Environ 1500-2000€
A payer à l'Australie : 
  • Permis d’import : 480 AUD 
  • Pré-réservation de quarantaine : 29 AUD 
  • Réservation de quarantaine pour 10 jours : 1583 AUD 
  • Frais de Handling et aéroportuaire payable à la sortie de la quarantaine : environ 232 AUD 
Le tout étant à régler au fur et à mesure des démarches, dans le mois précédant le départ.

Voilà donc une idée du prix que vous coûte de faire voyager votre chien vers l’Australie. On est d’accord ce n’est pas donné du tout. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles j’ai hésité à emmener Bahïa avec moi. Parce que je n’avais tout simplement pas les moyens d’économiser pour MON voyage et celui de Bahïa en même temps. Heureusement ma famille a beaucoup aidé et je leur en serai toujours reconnaissante. 

Pendant la quarantaine, vous n’avez pas le droit de visiter votre chien. Cependant vous pouvez prendre des nouvelles de votre chien à tout moment. J’ai vraiment trouvé le personnel adorable, toujours prêt à répondre à mes questions par téléphone. Ils n’avaient aucun souci pour que je les appelle régulièrement et c’est vraiment très rassurant en tant que propriétaire de savoir qu’on peut prendre des nouvelles fréquemment. 

Après les 10 jours de quarantaine, Bahïa m’a rejoint par avion à Sydney, donc ce n’est pas moi qui me suis occupée de la sortie de quarantaine. Les démarches et procédures ont été prises en charge par l’organisme donc je ne peux pas trop vous donner de détails à ce sujet. Mon chien a bien vécu le voyage, pas de problème de santé ni rien. Elle a perdu un petit peu d’état et de muscles mais rien de grave. Après une bonne journée à dormir, elle était en pleine forme de nouveau malgré ses 14 ans. Elle est prête à vivre à fond sa nouvelle vie Australienne. 

SHARE 0 comments

Add your comment

Merci pour vos petits mots <3

© Coquette et Bavarde - Blog mode Caen · THEME BY WATDESIGNEXPRESS