Bilan 2018 et plans 2019



Voilà le genre d'article avec lequel j'ai beaucoup de mal, ceux où je dois parler de moi. Étonnement j'en écris beaucoup, mais j'en publie très rarement. Depuis toute petite j'aime beaucoup écrire (surtout quand ça  ne va pas) mais j'ai beaucoup trop de pudeur (et de fierté?) pour les publier sur le blog. Heureusement cet article sera carrément positif, c'est d'ailleurs pour ça que je l'écris, puisqu'une grande nouvelle vous attend à la fin. J'avais vraiment hâte de l'officialiser! et oui je vous fais un petit teasing :p 








Pour les personnes qui me suivent depuis un moment, vous le savez peut-être, 2018 a surtout été marquée par la rupture avec mon ex après une relation de 4 ans. Avec du recul, je trouve ça dommage de dire que c'est ce genre d'évènement qui a marqué l'année, plutôt que de voir toutes les choses positives qu'il y a eu. Mais si je veux être vraiment hônnete, je ne peux pas faire comme si ça ne m'avait pas touché, car ce n'est pas le cas. C'est quelque chose que j'ai plûtot mal vécu et j'ai eu besoin de pas mal de temps pour m'en remettre. Je ne m'étalerai pas dessus, comme je ne l'ai d'ailleurs pas fait l'année dernière, mais je ne pouvais pas ne pas en parler non plus. 

Cette rupture m'a pas mal changé, ça a mis du temps mais en sortant la tête de l'eau, je vois bien que ça m'a fait évoluer. Dans mes habitudes notamment (et aussi un peu ma façon de m'habiller^^). C'est vrai que dans une relation longue, on a tendance à s'enfermer, sans que ce soit négatif, mais on oublie un peu de s'amuser et de profiter. J'ai donc réappris à me connaître, à vivre seule aussi car j'avais toujours habité en coloc ou en couple, et tout simplement pris du temps pour moi. C'est là qu'on a commencé à d'avantage sortir avec les filles, et c'est comme ça qu'est né mon super binôme avec Paupau. Donc d'un côté je suis contente que ça se soit passé, car sinon on n'aurait certainement pas passé autant de temps ensemble, appris à se connaître et surtout eu des fous rire à en pleurer. Et je dois dire que ça m'avait manqué!

Ça faisait un moment déjà que je ne m'étais pas sentie avec autant de joie de vivre. Et joie c'est bien le mot. Depuis quelques années déjà j'étais un peu éteinte, je survivais plus que je ne vivais et c'était hyper frustrant de me sentir éteinte alors que ça ne me correspond absolument pas. En sortant à nouveau, en rigolant, en faisant des nouvelles rencontres.. j'ai repris du poil de la bête et ça m'a fait un bien fou. 

Après la rupture je me suis mise à travailler en tant que salariée. J'étais à mon compte jusque là pour l'ostéopathie et C'Bio Animal, mais c'est une chose de lancer son activité lorsqu'on est deux pour subvenir à nos besoins, ça en est une autre lorsqu'on est toute seule. Il me fallait donc une sécurité financière. C'est là que j'ai commencé à travailler chez Naf Naf puis chez Pull & Bear. Malheureusement on m'a renvoyé sans que je comprenne trop pourquoi, "j'étais très efficace et autonome mais on me remarquait trop pour une nouvelle". Je n'ai jamais trop compris ce que ça voulait dire, mais ça a été un autre coup dur pour moi. C'était à une période où ça n'allait pas et j'ai adoré aller travailler là bas, dans un endroit où j'adorais ce qui se vendait (sans blague^^) et avec une équipe avec laquelle je m'entendais très bien. Il y avait vraiment une bonne entente et ça me faisait justement du bien de voir du monde. Mais ça ne l'a pas fait et c'était la claque de trop pour l'année. 

Le gros point positif dans tout ça, grâce à ce renvoi, et je dis bien grâce car c'était une superbe chose, que je suis partie un mois en Australie et non pas une dizaine de jours comme c'était prévu initialement. Ca m'a permis de passé de superbes moments avec ma famille et notamment mes soeurs. Pendant une période j'étais coupée de tout, et j'ai juste profité de mes proches. Et c'est là que j'ai compris que je voulais en profiter encore plus...








Car oui, certains l'on deviné à ma story où je me suis cramée toute seule, haha, mais j'ai effectivement décidé de partir vivre en Australie en 2020!!!! Je suis tellement excitée par ce projet. Ça fait un moment que mes soeurs habitent là bas et que tout le monde me demande ce que j'attends pour aller les rejoindre. Mais je n'étais pas prête, et même si bien sûr j'y vais pour les voir, je ne voulais pas y aller juste pour les rejoindre. Il fallait que ce soit ma décision, que je sois prête pour cette nouvelle aventure. Et à cause ou grâce à tout ce qui m'est arrivé cette année, je suis enfin prête à me lancer. Je me rends compte que je n'ai pas de temps à perdre, qu'il faut que je profite des occasions et surtout que j'arrête de me poser autant de questions. J'ai la chance d'avoir des soeurs qui sont là bas, la possibilité de me trouver un travail là bas, alors il faut que je fonce. 

Bien sûr, tout n'est pas toujours facile... et il y a un énooorme MAIS à tout ça... les animaux. Ça me brise littéralement le coeur de me dire que je vais devoir les laisser ici. Je me suis renseignée et c'est vraiment très compliqué entre les papiers, les vaccins, la quarentaine sur place pour pouvoir les emmener. Ça sera donc ma priorité cette année de trouver une solution pour qu'ils soient bien en mon absence. C'est la décision la plus dure que j'ai à prendre, et je pense que je serai certainement la plus malheureuse entre eux et moi dans cette séparation. Mais je crois qu'après tout ce que j'ai fais pour la cause animale en générale, j'ai le droit de pour une fois, être un peu égoïste et penser à moi.









Quand je vous disais que j'avais changé cette dernière année, c'est aussi le cas dans mes projets professionnels. Ça a été quelque chose de très dur à admettre et à accepter, mais je me suis rendue compte que l'ostéopathie animale ne me comblait plus autant qu'avant. C'est hyper frustrant pour moi, car j'adore les animaux et c'était vraiment une envie de toujours pour moi d'être ostéopathe, mais je pense qu'il fallait aussi que j'accepte que ça ne l'était plus comme avant. C'est une chose d'être passionnée par les animaux, ça en est une autre de travailler quotidiennement avec. Surtout dans l'ostéopathie, où l'émotionnel joue un rôle important dans la consultation. N'étant moi-même pas au top de ma forme l'année dernière, ça a été très dur de suivre. Je ne pourrais pas plus l'expliquer car moi même je ne me l'explique pas. Disons que je préfère continuer à voir les animaux comme une passion, servir la cause avec du bénévola comme je l'ai déjà fait, mais que ça reste de façon plus ponctuelle. 

Et donc qu'est-ce que je vais faire maintenant ? La réponse a été assez évidente étonnament. Avec le blog et C'Bio Animal, je me suis rendue compte que j'aime beaucoup tout ce qui touche à la communication, les réseaux sociaux, etc. J'aimerais donc me lancer dans quelque chose en rapport avec le community managing et le social media marketing. N'ayant pas fait d'études là dedans, je prévois de suivre des formations en ligne notament, et de m'investir à fond dans le blog et C'Bio Animal pour me faire une véritable expérience là dedans. Le but étant qu'arrivée en Australie, je puisse me trouver un travail là dedans. Du coup si vous avez des conseils, si vous connaissez des entreprises qui recherchent quelqu'un dans ce milieu je suis plus que preneuse car je suis motivée à me faire un maximum d'expérience dans ce domaine ! 


Et voilà pour cet article bilan et projets. Je suis vraiment toute excitée par tous ces nouveaux projets qui m'attendent cette année. Je suis motivée à fond et je vais tout faire pour que ça se réalise. 

Et vous? Quels sont vos projets pour 2019? 







1 commentaire

  1. Coucou Céline, je suis ravie de lire ce billet!
    Beaucoup de choses positives dans ce bilan avec ce super grand projet !
    Et tu vas partir pour de vraies bonnes raisons c’est important si ce n’est essentiel pour ta réussite en Australie !
    Et NON, Y’a rien d’egoiste dans le fait de penser un peu à soit en premier ;)
    J’espere que j’aurai l’occasion de te recroiser cette année (chez Zodio comme bien souvent ;))

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots <3