Être végétarienne? Pas si facile ...




Hello vous!

Comment se passe votre week-end? :) Depuis hier avec mon chéri, nous avons acquis la nouvelle Wii U, comme ça, sur un coup de tête! Non pas qu'on ne la voulait pas, mais on s'était dit qu'on attendrait après les fêtes, pour laisser le temps à notre compte bancaire de se remettre de tous les cadeaux à faire. Mais bon, des fois la raison a des moments d'absence et nous laisse acheter des consoles sans prendre le temps de peser le pour et le contre. Jusque là rien de très grave, au contraire, c'est l'occasion pour nous de passer d'autres type de bons moments ensemble, si ce n'est que je ne sais pas si c'est une bonne ou mauvaise chose pour le couple étant moi-même nulle et mauvaise perdante, ce qui ne fait pas bon ménage! 

Enfin, je ne suis pas là pour parler console, mais bien d'un autre sujet complètement différent, le végétarisme, ou plutôt, les difficultés qu'on peut rencontrer lorsqu'on veut devenir végétarienne. Ne vous inquiétez pas, ce n'est en rien un discours anti ou pro végétarienne, comme on peut le voir souvent, avec des accusations trop extrêmes. 

Nous sommes nombreuses, un jour à l'autre, à nous demander si on ne ferait pas mieux d'écarter définitivement tout type de nourriture animal de notre régime alimentaire. Et bien sachez, quelque soit la décision que vous prendrez, qu'elle n'est pas toujours facile à garder, croyez-en mon expérience. Je ne dis pas que mon cas est une règle et que cela vous arrivera à toutes, mais si vous envisager d'un jour devenir végétarienne, préparez le correctement à l'avance, anticipez le changement de nourriture afin de vous donner les moyens de tenir sur le long terme. 


Pour ma part, il y a deux grandes raisons qui m'ont poussées à vouloir devenir végétarienne.

D'une part, l'aspect environnemental et les conséquences liées à ce que le fait que nous mangions autant de viande sur Terre soit l'une des causes de la destruction de notre planète. Et oui, plutôt que de préserver nos terres et d'y cultiver des aliments d'origine végétale pour les humains, nous destinons tous nos champs à l'élevage de bétail et de leur aliments à eux. Cela implique des déforestations massives pour avoir la place de cultiver les céréales qui leur sont nécessaires. Je ne vais pas rentrer dans les chiffres mais vous pouvez trouver facilement des articles sur la question comme celui-ci

L'autre raison qui m'a donné envie d'arrêter la viande, a presque un caractère inhumain. On voit souvent des vidéos montrant la maltraitance des animaux dans les élevages, ou même dans les abattoirs. Mais celle qui m'a le plus touchée est celle où l'on voit dans un élevage de poules pondeuses, tous les poussins mâles (qui ne pourront pas pondre), tués en les asphyxiant dans des sacs poubelles ou pire encore,  mis vivants dans une machine pour les broyer et les voir parfois ressortir de cette machine encore vivants (je ne vous dit pas dans quel état). De là, ce fut radical pour moi, je ne retoucherai plus à la viande. 

Du jour au lendemain, j'ai écarté toute alimentation à base de viande animale. Je me suis renseignée rapidement sur les apports qu'il allait falloir combler et me suis achetée un livre de recettes végétariennes. C'était décidé, à moi les légumes et céréales en tout genre. Facile? Pas tellement. 


N'étant moi-même pas très bonne cuisinière, enlever la viande de mon frigo, enlever aussi pleins de potentiels repas facile à préparer. J'ai du apprendre à me faire des quiches et autres plats à base de légumes. Enfin ça, c'était quand j'avais le temps, le plus souvent, je mangeais les mêmes repas qu'avant, avec la viande en moins. J'avais l'habitude de manger un bout de steak avec un peu de salade? Pas de souci, je ne mangerais que de la salade. Et bien non, pas si facile que ça. Ça va bien une semaine, deux semaines... mais après un mois ça ne suffit plus. On n'a plus d'imagination, nos repas ne nous rassasient pas. J'avais l'impression d'avoir toujours faim et je pensais de plus en plus à un bon bout de viande dans mon assiette. 

Car oui, le plus dur dans tout ça, c'est que j'aime beaucoup la viande! Que ce soit un bon steak ou un saucisson pour l'apéro, j'aime ça. J'en avais toujours mangé jusque là et ça me manquait. Sans parler des soirées où l'on est invité chez des amis et que l'on est obligé de demander un plat spécial, ou les barbecues d'été auquel on doit renoncer. 
En plus de cela, n'ayant pas préparé mon corps à ce changement brutal, j'ai eu des petits soucis au niveau du système digestif qui devait réapprendre d'un coup à digérer un autre type d'alimentation. 

Du coup, j'ai commencé à me poser des questions. C'était dur pour moi de renoncer à cette volonté de végétarisme car cela représentait un échec. Je l'ai dit plus haut, je n'aime pas perdre! Comment peut-on demander à une population de changer, de ne plus accepter certains comportements si à titre personnel, alors qu'on a déjà ces convictions, on en est pas capables? 
Et pourtant il fallait l'admettre, bien que je mange plus de lentille, de quinoa, et de céréales je ne me sentais pas bien avec mon corps. 

C'est donc à contre coeur que j'ai décidé d'arrêter mon régime végétarien, sans pour autant renoncer à tout. Je fais maintenant attention à choisir mes aliments de façon responsable. J'essaie d'éviter un maximum la viande mais je ne me l'interdit pas. Et lorsque j'en mange, je vais l'acheter chez le boucher et fait bien attention à ce que ce soit du boeuf , élevé pour sa viande dans des belles prairies, et non de la vache, en générale réformée de la production de lait pour sa mauvaise santé. 
De la même façon, je regarde que les oeufs que je choisisse proviennent de poule élevée en plein air, voir d'élevage BIO, en regardant le premier numéro du petit tampon fait sur les oeufs. Je fais attention également au niveau des légumes, à manger le plus possible local et de saison. 




Ça reste un petit échec pour moi, mais je me dis qu'au moins je fais de mon mieux en mangeant responsable. Après tout, notre organisme a également besoin de viande. Bien qu'on puisse la remplacer, on n'est pas forcément obligés de la bannir totalement tant qu'on le fait correctement. Le plus important étant de se sentir bien dans son corps! 

1 commentaire

  1. Ton article est intéressant car de plus en plus je pense enlever la viande mon alimentation. Pas entièrement, mais comme toi tu le fais, c'est a dire, manger de la bonne viande. Et y mettre le prix !

    RépondreSupprimer

Merci pour vos petits mots <3